Dernière actualisation : septembre 2019.

  1. 10choses.com
  2. La mer, les lacs et les îles
  3. Italie
  4. Côte amalfitaine

10 endroits à visiter sur la côte amalfitaine

Itinéraire touristique sur la côte amalfitaine : où aller et quoi voir.

Positano sur la côte amalfitaine, Italie

Cela peut paraître incroyable, mais la première fois que vous visitez la côte amalfitaine elle vous coupe le souffle, elle vous laisse muet d’admiration !

La côte amalfitaine est connue pour ses paysages naturels : sa nature vierge sauvage accueille de nombreux touristes tout au long de l’année. Ce paysage fascinant possède également d’importantes richesses de l’art mondial, de l’histoire et de la culture, à tel point que l’UNESCO a déclaré cette partie de la région de Campanie « patrimoine de l’humanité ».

La côte amalfitaine est célèbre partout dans le monde et c’est peut-être l’endroit le plus beau et le plus connu d’Italie, avec ces petites villes comme Amalfi et Positano. La ville d’Amalfi, au cœur du littoral qui porte son nom, est entourée d’autres villes et villages aux caractéristiques et traditions exceptionnelles : Positano, Maiori, Minori, Ravello, Atrani, Praiano, Vietri. Ce ne sont que quelques-uns des beaux villages que vous pourrez visiter et explorer en quête de l’extraordinaire et de l’inoubliable. En bas de cette page, vous trouverez une carte de la côte.

Près de la côte amalfitaine est l'île de Capri, elle est décrite à la section « Dix endroits à visiter à Capri ».

Vous chercher où séjourner sur la côte amalfitaine ? Utilisez le très pratique système de recherche de booking.com. Pour faire des économies, comparez les prix de plus de 50 sites sur hotelscombined.com : vous y trouverez les prix les plus bas pour la chambre qui vous intéresse.

Pour plus d’informations nous vous conseillons de visiter ce site : www.amalfi.travel

Que faire à Amalfi ?

1

Les origines d’Amalfi remontent à la période de la guerre menée par les romains contre les barbares. Il existe une légende selon laquelle Hercule, fils de Jupiter, créa Amalfi pour en faire présent à une belle nymphe dont les yeux avaient la couleur de la mer. Grâce à sa proximité avec la mer et sa position géographique favorable, la ville a depuis toujours bénéficié d’une activité maritime florissante.

La ville d'Amalfi sur la côte amalfitaine, Italie
La ville d'Amalfi sur la côte amalfitaine

Son passé glorieux et sa beauté naturelle ont fait d’Amalfi une destination prisée des touristes du monde entier. Amalfi est reliée à Atrani, son village voisin, par un petit tunnel piétonnier percé dans le promontoire rocheux qui les sépare. Le premier endroit à visiter est la paroisse de Saint André Apôtre, principale curiosité de ce hameau du bord de mer. Vous pouvez ensuite poursuivre votre promenade le long des rues du village où vous rencontrerez d’intéressantes boutiques de souvenirs, et des endroits où goûter à la cuisine locale.

Positano, côte amalfitaine

2

Positano est la ville la plus belle et la plus appréciée des touristes. Elle mérite une visite ne serait-ce que pour apprécier la beauté de ses monuments, de ses belles plages et la qualité de la mer.

Positano sur la côte amalfitaine, Italie
Positano sur la côte amalfitaine

La célèbre église de Santa Maria Assunta se dresse sur la splendide Piazza del Duomo de Positano. Avec sa sévère façade de pierre et son immense campanile elle a l’air d’une forteresse. Le dôme de l’église est recouvert de tuiles en majolique, mais son trésor le plus splendide est l’œuvre d’un maître byzantin, la « Vierge noire à l’enfant ».

L’église, construite autour de 1400, fut par la suite rénovée à de nombreuses reprises, encore visibles sur la façade principale (1636) et les frontons latéraux du XVe siècle (celui de gauche) et du XVIe siècle (celui de droite). L’intérieur a la forme d’une croix latine avec trois nefs et trois absides. Six colonnes monolithiques, trois de chaque côté, en marbre rose et couvertes de chapiteaux, supportent l’arche centrale. La façade extérieure est décorée d’une verrière rose accolée de deux fenêtres brillantes identiques. Au fronton de l’église, sur la terrasse circulaire, se dresse une fontaine de style baroque XVIIe, entourée de quatre autres fontaines.

Ravello, côte amalfitaine

3

Des voyageurs fameux ont baptisé Ravello « la patrie de l’âme ». Ses beaux panoramas, la qualité de ses monuments, villas et autres centres d’intérêt, ont fasciné de nombreux artistes européens, venus là en quête d’inspiration. L’histoire de Ravello est directement liée à celle d’Amalfi.

Ravello sur la côte amalfitaine, Italie
Ravello sur la côte amalfitaine

Quand Amalfi était une des quatre puissantes républiques maritimes, les activités commerciales de Ravello atteignirent une certaine envergure. Ravello fut détruite conséquemment à plusieurs guerres, mais au XIXe siècle Ravello entreprit sa reconversion en tant que villégiature touristique. Artistes et intellectuels de partout dans le monde choisissent fréquemment ce village pour y travailler et trouver l’inspiration, le convertissant en une destination touristique exceptionnelle. Ravello est connu non seulement pour ces paysages fantastiques, mais aussi pour ses monuments. 10choses.com vous invite à visiter les endroits suivants : villa Rufolo et villa Cimbrone. Nous suggérons également que vous visitiez toutes les églises.

Atrani, côte amalfitaine

4

Atrani a été célèbre des siècles durant comme « le village des pêcheurs ». On bénéficie de vues sur la mer depuis toutes les places du village dont les maisons sont principalement situées en hauteur sur les montagnes. Depuis la partie haute du village, vous pourrez profiter d’un panorama fascinant sur toute la côte amalfitaine.

Atrani sur la côte amalfitaine, Italie
Atrani sur la côte amalfitaine

Atrani est la plus petites des villes italiennes, avec une surface de 0,12 kilomètres carrés. Au centre se trouve une petite place avec l’église Saint-Sauveur et une fontaine en pierre.

Atrani est un exemple de tourisme équilibré. Ici, vous pouvez profiter d’une atmosphère paisible et d’une nature préservée. C’est l’endroit idéal où passer quelque temps loin du bruit du trafic des villes et vous y imprégner des chefs d’œuvre de la nature.

Vietri sul mare, côte amalfitaine

5

Vietri sul mare est aussi appelé le « premier joyau de la couronne » de la côte amalfitaine. Également connu comme la patrie de la fabrication de la céramique. Les traditions des maîtres céramistes y sont soigneusement préservées et transmises aux nouvelles générations. Des chefs d’œuvre de cet art sont exposés au musée de la céramique de la villa Guariglia à Raito, un hameau à côté de Vietri, ainsi qu’au musée Cargaleiro.

Vietri sul Mare sur la côte amalfitaine, Italie
Vietri sul Mare sur la côte amalfitaine

Les céramiques sont très importantes pour Vietri sul Mare, comme vous pourrez vous en rendre compte en vous promenant dans les ruelles du village. Des carreaux de céramique sont appliqués sur les murs extérieurs des maisons. Le dôme de l’église Saint-Jean Baptiste est décoré de belles majoliques. Son intérieur est orné de dorures et de fresques.

Si vous souhaitez ramener chez vous une pièce de cet artisanat particulier, il vous suffit d’entrer dans un des magasins de souvenirs.

Conca dei Marini, côte amalfitaine

6

Conca dei Marini est un autre joyau de la côte amalfitaine. C’est la localité d’élection de personnages célèbres. C’est là que vous verrez la grotte d’émeraude (Grotta dello Smeraldo), remplie d’une eau qu’illuminent de fascinantes couleurs naturelles vert émeraude. C’est comme si elle avait été spécialement conçue afin de vous stupéfier.

La grotte émeraude dans la Conca dei Marini sur la côte amalfitaine, Italie
La grotte émeraude dans la Conca dei Marini sur la côte amalfitaine

Comment s’y rendre ? En bus depuis Positano et Amalfi, ou dans le cadre d’une excursion depuis Amalfi pour 10 € (départ toutes les heures de début mai à novembre).

Combien ça coûte ? L’entrée de la grotte coûte 5 €.

Conca dei Marini offre un grand nombre de monuments intéressants. Vous y trouverez le fameux couvent de Santa Rosa, où furent inventée ces pâtisseries, les « sfogliatelle », ainsi que l’église Saint-Antoine de Padoue avec son campanile et son dôme de belles tuiles. Une autre curiosité réputée est la tour côtière (Torre Costiera), également appelé tour du silence parce qu’il y eut là autrefois un cimetière.

Furore, côte amalfitaine

7

Furore est une petite municipalité de la province de Salerne, avec moins de 1 000 habitants. Elle est située au milieu des montagnes, assise sur de la roche solide et entourée d’eau vive : il y a un fjord sur l’un de ses côtés, une excavation étroite et tortueuse sur un rivage rocheux, encastrée dans la terre ferme ; de l’autre côté s’étend la mer Tyrrhénienne. Les eaux de Furore sont pures et cristallines, les maisons qui y ont été construites semblent vouloir descendre dans la mer.

Fiordo di Furore sur la côte amalfitaine, Italie
Fiordo di Furore sur la côte amalfitaine

Ce nom, Terra Furoris, dérive probablement du bruit furieux des vagues s’écrasant sur les roches de ce beau fjord.

Les rues tranquilles de Furore ont une atmosphère onirique : des roches à la végétation unique, le bruit du ressac, et ces maisons qui se dressent au milieu des rochers.

Maiori et Minori, côte amalfitaine

8

Maiori est un autre village caractéristique de la côte amalfitaine. Beaucoup de questions se posent au sujet de ses origines. Il a la plus longue plage de cette partie de la péninsule et vous aurez le loisir de vous y détendre un peu en admirant la beauté de la nature et des monuments religieux tout en dégustant quelques délices culinaires locaux.

Maiori sur la côte amalfitaine, Italie
Maiori sur la côte amalfitaine

En vous promenant par les rues de Maiori vous pourrez y découvrir les monuments suivants : le sanctuaire de Santa Maria a Mare, un des principaux édifices religieux du village, le château de San Nicola de Thoro-Plano (des ruines du Xe siècle). Si vous préférez le littoral, vous pouvez descendre jusqu’à la mer, profonde et bleue, pour y visiter les grottes. De toutes les grottes de Maiori les plus fameuses sont la grotte sulfureuse et la grotte Pandora. N’oubliez pas de goûter aux plats locaux !

Minori est un village ancien où, à chaque pas, vous pouvez respirer l’atmosphère du passé. Une des plus importantes curiosités de Minori est la villa romaine. C’est un complexe archéologique unique, enrichi de précieuses mosaïques. Elle a été construite autour du premier siècle de notre ère pour y héberger les nobles romains et leur famille lors de leur villégiature d’été. Dans ses allées, aux arômes de citrons et aux splendides points de vue sur la mer, vous pourrez réellement vous détendre et vous régénérer. Nous vous recommandons de visiter également la basilique de San Trofimena où les reliques du Saint patron du village sont conservées. L’incroyable héritage artistique et culturel, les merveilleux paysages et la cuisine locale attirent de nombreux touristes. Près de Minori et Maiori, se trouve le village de Erchie avec la plus belle des plages, jugée comme une des meilleures de toute la côte amalfitaine.

Il existe un grand choix d’hébergement à bas prix à Minori et Maiori, ce qui les rend abordables pour les vacances de toute la famille, avec de nombreuses plages toutes proches et facilement accessibles.

Cetara, côte amalfitaine

9

Cetara est une localité de la province de Salerne qui compte environ 2 000 habitants. Elle est connue du monde entier pour sa production d’anchois. Mais ici vous pourrez aussi profiter de la beauté de la campagne d’Amalfi et de traditions culinaires exceptionnelles.

Cetara sur la côte amalfitaine, Italie
Cetara sur la côte amalfitaine

Une des préparations les plus populaires de Cetara est bien entendu la sauce à base d’anchois, faite à partir du liquide qui se forme naturellement quand on sale les anchois. Cette sauce très appréciée est un bon condiment pour les pâtes, ce qui la rend évidemment incontournable en Italie. À Cetara les anchois sont les protagonistes de tous les plats : les habitants locaux les mangent en entrée, comme plat principal ou pour un rapide en-cas avec d’autres produits de la mer comme le thon, très répandu. Le village a aussi deux belles plages aux eaux cristallines, avec de petites maisons directement sur le sable. Mieux vaut en faire la visite à pied, entre autre parce qu’il est très difficile d’y trouver une place de stationnement en été.

Où dormir sur la côte amalfitaine ?

10

Où séjourner sur la côte amalfitaine ? Tout le long du littoral d’Amalfi il y a beaucoup d’hôtels, de pensions, de mini hôtels et de chambres d’hôtes. Quelques uns des plus beaux hôtels du monde s’y trouvent également.

Il peut s’avérer plutôt difficile d’obtenir un hébergement à un prix économique en été, nous vous recommandons donc de réserver bien à l’avance pour pouvoir trouver une chambre dans un bon hôtel trois étoiles autour de 80 € la nuit. L’un des principaux problèmes de la côte amalfitaine est le stationnement, aussi si vous vous déplacez en voiture, vérifiez que l’hôtel dispose d’un parking.

Les hôtels les moins chers se trouvent à Minori et Maiori.

Vous chercher où séjourner sur la côte amalfitaine ? Utilisez le très pratique système de recherche de booking.com. Pour faire des économies, comparez les prix de plus de 50 sites sur hotelscombined.com : vous y trouverez les prix les plus bas pour la chambre qui vous intéresse.

Pour plus d’informations nous vous conseillons de visiter ce site : www.amalfi.travel

Texte imprimé depuis le site 10choses.com